Moins laver ses cheveux pour retrouver une chevelure saine

Au siècle dernier et bien avant encore, les cheveux étaient rarement lavés sans que cela soit vu comme un manque de soin et de propreté. Au contraire ! Les dames de l’époque arboraient chacune de longues et belles chevelures soyeuses, pourtant lavées uniquement mensuellement.

Au fil des années, notre besoin d’hygiène s’est amplifié, nous poussant à rapprocher la fréquence des shampoings, passant à des lavages de cheveux hebdomadaires voire même quotidiens. En plus du temps que cela prend, se laver les cheveux trop fréquemment impacte directement la santé et la beauté de la chevelure.

Le cercle vicieux du lavage des cheveux

La beauté des cheveux dépend d’un cuir chevelu sain. Tout comme pour la peau, se laver les cheveux trop régulièrement dégrade la barrière cutanée et irrite le cuir chevelu. Contenant des actifs chimiques, certains shampoings et soins agressent les cheveux et dérèglent la production de sébum contenu dans les glandes sébacées.

Fragilisées par ces attaques, les glandes sébacées vont produire un surplus de sébum afin de protéger le cuir chevelu. Cet excédent de sébum va rester sur le cuir chevelu, imbiber les racines et leur donner cet aspect luisant, créant ainsi l’installation d’un cercle infernal de lavage de cheveux pour les garder propres.

Sortir de ce cercle vicieux est pourtant simple : il suffit d’espacer les shampoings. Mais cela signifie avoir des cheveux gras pendant plusieurs semaines, le temps que la production de sébum se normalise.

Laver ses cheveux en les brossant ? La technique d’antan sans concession

Il y a encore quelques temps, il n’était pas d’usage de se laver les cheveux quotidiennement. A la place de celui-ci, un brossage méticuleux à l’aide d’une brosse en poils de sanglier était privilégié.Utilisée depuis des siècles, les vertus de cette brosse à cheveux ne sont plus à démontrer.

La teneur en kératine des poils de sanglier permet d’absorber l’excès de sébum contenu au niveau des racines et de le redistribuer sur toutes les longueurs, notamment au niveau des pointes qui sont souvent sèches. Préservant ainsi les racines du côté huileux du sébum.

De plus, grâce à ses picots doux, la brosse en poils de sanglier nettoie le cuir chevelu de toutes les impuretés accumulées durant la journée (cheveux morts, poussières, pollution) sans l’irriter. Les propriétés de la brosse à cheveux en poils de sanglier permettent d’espacer les shampoings par deux sans avoir des cheveux gras !

 

Découvrez également :

Espacer les shampoings | Approche holistique | Nettoyer sa brosse

Français