Tout comme les êtres vivants, les cheveux ressentent les changements climatiques et savent puiser dans leur environnement les ressources dont ils ont besoin. 

L’influence du taux d’humidité dans l’atmosphère est un indicateur principal de bonne santé du cuir chevelu et permet de savoir si nos cheveux ont besoin de soins spécifiques. 

L’humidité responsable des frisottis dans les cheveux

Signe de déshydratation de la fibre capillaire, un frisotti est une petite boucle de cheveu indisciplinée qui se sépare du reste de la chevelure. Il suffit que l’air ambiant soit un peu trop humide pour que le frisotti se soulève et rende la chevelure rebelle.

En effet, pour chercher à s’hydrater, les écailles du cheveu vont absorber les particules d’hydrogène présentes dans l’humidité. A l’assimilation de cette molécule, les fibres de kératine présentes dans nos cheveux vont se rétracter en se repliant sur elles-mêmes, créant ainsi les frisottis.

Cette réaction touche toute nature de cheveux, mais s’accentue sur les cheveux ondulés et frisés qui sont plus poreux et secs que des cheveux lisses.

Pour avoir une chevelure disciplinée sans frisottis, il faut donc miser sur l’hydratation du cuir chevelu. Bien nourri, les fibres capillaires se refermeront et s’imprègneront moins de l’eau présente dans l’air.

Le saviez-vous ? L’impact de l’humidité sur nos cheveux est utilisé en météorologie pour connaître le taux d’eau dans l’atmosphère. Plus connue sous le nom d’hygromètre à cheveu, cette petite boussole utilise les propriétés d’extension de la fibre capillaire au contact de l’hydrogène pour mesurer l’humidité de l’air. 

Protéger ses cheveux des frisottis en les hydratant grâce au brossage

Notre cuir chevelu possède naturellement des huiles nutritives saines contenues dans les glandes sébacées. Le brossage matin et soir permet de stimuler le bulbe des racines et d’apporter les nutriments essentiels au bien-être de nos cheveux. 

Réputée pour les cuirs chevelus sensibles et les cheveux fins, la brosse en poils de sanglier apporte vitalité et nutrition à la chevelure. Grâce aux propriétés nutritives de ses poils, la brosse à cheveux en poils de sanglier restructure la chevelure en l’hydratant naturellement et durablement en profondeur. Le sébum, réparti des racines aux pointes des cheveux pendant le brossage, gainera les écailles de la fibre capillaire et les rendront moins sensibles à l’humidité.

Pour les cheveux frisés, il est recommandé d’utiliser un peigne à grosses dents afin de ne pas déstructurer les boucles. Le peigne à cheveu permet de ne pas casser les boucles et de discipliner la chevelure. En associant le brossage au peigne avec une huile naturelle, vos cheveux bouclés seront nourris jusqu’aux extrémités sans être gonflés ! 

 

Découvrez également :

Cheveux finsCheveux et émotions | Approche holistique

Français